L'Islam au pays des tsars

Publié le par aema

 Dobrii den,

 
C'est le printemps disent-ils ! Que neni ! Remettez vos gros manteaux, vos écharpes, vos gants car air Aema  vous emmène aujourd'hui dans un pays où il ne fait pas très chaud, là où nous allons il fait très froid! Et oui c'est bien le cas de le dire car nous allons au pays de la Sibérie pour continuer notre voyage...

 

              La cathédrale Sainte Basile Moscou

sainte basile

 Nous nous arrêtons donc quelques instants dans ce pays qui est le plus vaste du monde (et oui 31 fois l'Hexagone ce n'est pas rien!!), le pays des tsars, un pays plein d'histoires et aux nombreux personnages historiques : Staline, Lénine, Trotsky ou encore Moussa Djalil*... Je vous entends d'ici "C'est qui ce Moussa Djalil, son nom n'a pas l'air russe?!" et bien détrompez-vous! C'est bien un Russe et c'est un musulman considéré comme un héros patriotique. 

  

Il est vrai que ça parait étrange car associer les mots Islam et Russie peut paraitre un peu comme un oxymore (en effet nous n'oublions pas ce que fait subir l'empire aux Tchétchènes), cependant cela l'est moins quand on connait l'histoire de l'islam en Russie.
 
Les Arabes apportent l’islam dans le Caucase du Nord au VII siècle. Le bassin de la Volga (le Tatarstan) adopte l’islam en 921 ou 922, grâce aux prédicateurs envoyés par le calife de Bagdad. Au XIIIe siècle, l’islam fait son apparition en Sibérie.
 
Le début de l'histoire de l'islam sur le territoire coïncide avec l'adoption du christianisme par l'Etat russe (988). Dans le Caucase du Nord, l'islam est apparu dans la deuxième moitié du VIIe siècle. Les Tatars de la région de la Volga l'ont adopté au Xe siècle. Lorsque les troupes russes sont entrées en Sibérie au XVIe siècle, les Tatars sibériens professaient déjà l'islam depuis trois siècles. 

Aux XIIIe et XIVe siècles, l’Etat tout entier tombe sous l'emprise tataro-mongol (vous vous rappelez, ceux sont les mêmes mongols qui ont conquit la Chine au XIIIe siècle et oui ils en on fait des conquêtes!) pour près de deux cents ans.

Des millions de musulmans devinrent ainsi sujets de l'empire russe. Depuis, ils ont connus des moments de répit et de grande tolérance mais aussi des moments difficiles, notamment pendant les répressions, les révolutions qui interdisaient les mouvements religieux.  En effet, la révolution de 1917 interdisait tous les mouvements nationaux et religieux. De nombreux dignitaires religieux, dont des musulmans, sont victimes de la répression. La plupart des églises, synagogues et mosquées sont fermées et détruites en URSS, celles qui subsistent sont placées sous le contrôle strict des autorités. L’Empire russe comptait quelque 12 000 mosquées au début du XXe siècle. Au milieu des années 1980, il n’en reste plus que 343 dont la plupart sont situées en Asie Centrale.

 Mais l’agression de l’Allemagne nazie  va cimenter le peuple soviétique, les athées comme les croyants. Beaucoup de religieux appellent les fidèles à tout faire pour vaincre l’ennemi commun. Les millions de musulmans de l’URSS combattent avec les autres le fascisme et beaucoup seront médaillés et décorés, certains vont même obtenir l’Étoile de Héros de l’Union Soviétique. Joseph Staline, qui hait la religion et a fait raser de nombreux lieux de culte, est obligé d’envoyer un télégramme de remerciements à Gabdrakhman Rassoulev, qui préside la Direction spirituelle des musulmans de la partie européenne de l’URSS et de la Sibérie. C’est sur l’initiative de Gabdrakhman Rassoulev, en effet, que les musulmans soviétiques ont formé une colonne de chars.

 Aujourd'hui la Russie est une fédération, dont le fonctionnement s'inspire largement de celui de l'Allemagne. Au sein de cette fédération, coexistent de nombreux peuples organisés en fonction de territoires. Ces régions décentralisées, à la tête desquelles on trouve un gouverneur ou un président, possèdent un degré d'autonomie dépendant de leur statut juridique: simple région, territoire, district ou république. Parmi ces territoires il y a le Tatarstan: république autonome des Tatars( j'ai bien écrit Tatars et non Tartare comme le fromage ou le steak!!!). Elle compte plus de 3 700 000 habitants et sa capitale, Kazan, constitue le centre historique, culturel et géographique des Tatars de la Volga. Les Tatars sont la première minorité ethnique de Russie après les Russes, ils forment aujourd'hui 4% de la population russe. Ils sont également les plus nombreux des musulmans de Russie.

 Actuellement, la Russie compte 20 millions de musulmans qui appartiennent à 40 ethnies différentes. L'Islam est la deuxième religion du pays après le Christianisme avec 5 millions de représentants principalement installés au Tatarstan, près de 2 millions à Moscou, et plus de 1 millions dans le Bachkortosan voisin. D’ailleurs, les Bachkirs constituent une autre ethnie de tradition musulmane importante avec 1 millions de représentants au Bachkortosan ainsi que les Tchétchènes et les Ingouches, dont le nombre s'élève à plus de 1 million.

 21-republiques

 Au Tatarstan, il fait bon vivre d'être musulman. En effet aujourd'hui, les révolutions et répressions passées, les musulmans jouissent d'une entière liberté de culte et autonomie, russes musulmans comme chrétiens vivent en harmonie, et la région entretient d'excellentes relations avec Moscou qui reste bienveillante avec ses sujets musulmans tatars. Malheureusement ce n'est pas le cas dans tout l'empire, et vous le savez l'interminable conflit en Tchétchénie en est un triste exemple.

Winston Churchill a dit un jour" la Russie est un rébus enveloppé de mystère au sein d'une énigme". A l’instar des poupées russes il se cache dans cet empire, des histoires dans d’autres histoires et d’autres cultures et communautés toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Enfin pour finir, rien que pour le plaisir des yeux voilà quelques photos de la Mosquée Kul Sharif la plus grande mosquée d’Europe s’il vous plait ! ( elle peut accueillir 1600 fidèles et a une superficie de 19000 m2). Quand je vous disais qu’il se cachait des trésors….

 

La mosquée Kul Shareef de Kazan.

MosqueeKazan

                                                                                     

 

kul sharif

Sur ces belles photos, je vous dis da svidaniya et à bientôt pour un nouveau voyage.

   

Bibliographie :

Le Tatarstan, pays des musulmans de Russie. Fred Hilgemann .

L’Islam de Russie . Stéphane A. Dudoignon , Dämir Is’haqov, Räfiq Mohammatshin .

Passé Turco-Tatar, présent soviétique. Alexandre Bennigsen.

Quelques Sites :

http://www.paperblog.fr/1236892/moussa-djalil-honore-a-moscou/

http://www.chris-kutschera.com/Russie,%20Renaissance.htm

http://www.smi.uib.no/paj/Landa.html

 

 

KUL SHARIF INSIDE

 

 

 

Publié dans Culture

Commenter cet article