Soirée : SOS Gaza

Publié le par aema

Soirée d’information et de solidarité

à Gaza

 

 

Organisée par le CBSP* (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens), le vendredi 27 mars 2009 à Marseille, cette soirée s’est articulait autour du programme suivant :

 

- Présentation du CBSP et débat sur la transparence de ses actions

- Témoignage du Dr. Mohamed SELEM, président de Palestine Medical Europe

 

 

C’est un membre du CBSP qui a lancé la soirée en faisant un bref historique de sa structure et de ses champs d’actions. Il a ensuite présenté les investissements faits par le CBSP, leurs objectifs à long terme et cela de manière cohérente. Il était dommage, de parler de transparence d’activités sans avoir concrètement de preuves à l’appui ; une projection de chiffres officiels aurait été néanmoins appréciable.

Par la suite, un documentaire sur les massacres perpétrés à Gaza en décembre dernier  a été diffusé, avec une succession de témoignages émouvants et criants de vérité.  Très intéressant et très instructif dans l’ensemble.

 

C’est à ce moment précis de la soirée que les représentants de l’AEMA sont entrés en lisse : Toufik, pour présenter notre structure, son historique et ses champs d’actions.  Sidi Ahmed, référent de l’action SWG,  pour décrire le projet dans les détails.

C’est à la fin de leurs interventions qu’ils ont officiellement remis le chèque de la vente des t-shirts au responsable du CBSP Sud. Chèque d’un montant de 4.000 euros qui servira à financer des projets humanitaire à Gaza.

 

La soirée s’est achevée par le témoignage du Dr. Mohamed SELEM, qui a vécu au cœur du conflit. Témoignage accompagné d’une projection de photos  démontrant l’horreur quotidienne de la vie à Gaza, des bombardements et de leurs « effets secondaires ».

Dans l’ensemble, la soirée était bien organisée, bien encadrée (divers stands, buffet, etc…) et a connue une bonne fréquentation.

 

Pour finir, retenons ceci :

 

« Ne doutez jamais du succès d'un petit nombre de personnes qui ont la volonté de changer le monde. La réalité, c'est que le monde a toujours changé par l'action d'une poignée d'individus»

 

A.Karima

Publié dans Archives

Commenter cet article

Jameelah 10/04/2009 15:54

Salam,

"était de financer avec la vente des 500 premiers t-shirts une action du CBSP" ...
pourquoi? Une de plus ...
Ils n'ont pas besoin de vous pour le faire, vous devriez être porteur d'autres revendications, apporter votre pierre à l'édifice d'une autre façon.

Cette méthode là on la connait, qu'apporte t'elle concrètement aux Palestiniens, si ce n'est une peu de réconfort après la tempête ... en attendant la prochaine.

C'est un engagement de fond qu'il faut porter, surtout pour les jeunes.

Pas d'anecdotisme pour la cause palestinienne, je vous en supplie.
Posons la problématique sur table, quels sont les faits, comment, pourquoi... ce qui est fait par untel ou untel, et qu'est ce que ça apporte, concrètement...

Et surtout, comprendre ce qui reste à faire. Là oui, ça devient intéressant.

Ma'a salama

aema 09/04/2009 06:39

Wa3aleykoum al salam wa rahmatoulAllah,

BarakAllah fiki pour ton comentaire très pertinent masha'Allah. Je me permets donc, par soucis de transparence et de justice, d'y répondre wAllah 3alim!
Je respecte, tout à fait, ton point de vue et pour répondre à ton interrogation à savoir pourquoi l'AEMA n'a-t-elle pas garder cette somme? J'y répondrai inshaAllah en trois points:
d'une part, notre intention première lors du lancement du projet SWG et était de financer avec la vente des 500 premiers t-shirts une action du CBSP. Donc vis à vis de notre engagement et de nos intentions...premier argument.
d'autre part, l'idée de financer un projet sur place nous est venue un peu plus tard mais khair wal hamdoulilAllah! Donc, avec la vente des 500 prochains t-shirts, l'AEMA financera la reconstruction de l'université de Gaza inshaAllah. On y travaille et avec l'aide d'Allah, ce projet se concrétisera.
Enfin, je ne cacherai pas que le manque d'expérience et d'absence de contact direct là bas nous a limité dans nos ambitions...problématique sur lauqelle nous nous pencherons le moment venu (pour un prochain projet en Palestine) inshaAllah.

Mes respectueuses salutations et mes amitiés à la rédactrice du commentaire.
Palestine vivra, Palestine vaincra...

wa slm alkm wa rahmatoulAllah

Jameelah 08/04/2009 13:41

Salam ,

Je trouve certains éléments de cette présentation cocasse, autant que cette structure d'ailleurs, notamment le passage suivant : "Il était dommage, de parler de transparence d’activités sans avoir concrètement de preuves à l’appui ; une projection de chiffres officiels aurait été néanmoins appréciable."

Effectivement, aucune donnée quant à la transparence en tant que telle, à la répartition de ces sommes ramassées partout, par tous les moyens, si ce n'est que certains chiffres balancés par ci ou là.

Les aura t'on vraiment un jour? J'en doute fort...

Et pire, aucun moyen de savoir concrètement quelles sont les différentes ressources de ce comité puisque les moyens d'approches et de généreuses 'collecte' sont divers et variés.

Comme évoqué lors de cette soirée, qui à mon sens n'a rien de plus que celle de l'année dernière si ce n'est les quelques photos des gazaouis mutilés; quelle est l'évolution concrète de cette structure? Comment peux-elle avancer, parler chaque année de ses actions alors que la situation sur le terrain s'aggrave de jour en jour? Et qu'elle n'est pas prédisposée à s'engager dans un engagement de fond, ne revendiquant JAMAIS les solutions les plus élémentaires à l'aboutissement de ce conflit.

Les moyens de communication n'évoluent pas, les méthodes plus que ambiguës non plus, le public est le même, et l'histoire se répète.

Sauf que les palestiniens continuent à en payer le prix fort. L'urgence est là.

Dans l'ensemble, la seule chose que je souhaite partagée ci, c'est que l'AEMA dans ce souci d'aider au mieux possible les populations dévastées de Gaza, aurait bien fait de garder ces sommes récoltées.
Et par ce biais, financer vos actions, avec votre dynamique là bas sur le terrain en Palestine, aux étudiants les plus impliqués et prédisposés à le faire.

Votre action de cette façon ne serait pas vaine; c'est l'engagement le plus complet que
peuvent fournir des militants tels que vous.

Et le meilleur moyen aussi de donner vie et forme à votre investissement, afin que celui-ci perdure, au vue de la gravité de la situation au Proche Orient.

Mes salutations, notamment au modérateur qui j'espère ne négligera pas un point de vue comme le mien.

Ma'a salama.

k-rima 07/04/2009 10:22

As salam alkm wa rahmatoulAllah,

remerciements à tous les protagonistes ayant participé à cette soirée et à son déroulement...
BarakAllah fikoum...

wa slm alkm wa rahmatoulAllah